Borgneville 2017?

Notre histoire commence à l’aube de l’année 2015, dans un village endormi par la froideur de l’hiver. Derrière une fenêtre faiblement éclairée, à la lueur des chandelles, les yeux des 35 jeunes Grandcotis brillent de l’excitation d’un nouveau défi. Motivés par une envie de montrer ce dont ils sont capables, ils lèvent leur main en signe d’acceptation. C’est le lancement de la candidature.

Durant près de 500 jours, cachés derrière le pseudonyme des "Borgnes", les Grandcotis arpentent les plaines brumeuses de la Broye, découvrent les paysages glaciaux du Nord et les vallons glissants du Centre et se rendent même par-delà les contrées éloignées du Pied du Jura.

C’est en mai 2015 qu’ils révèlent leur identité, même si la plupart des gens l’avait déjà devinée.

De tournois sportifs en soirées de jeunesses, d’un giron à l’autre, au camps de ski comme au rallye, les Borgnes se dépassent et redoublent d’efforts pour se faire une place dans la grande famille de la Fédé. Des moments incroyables, qui resserrent les liens des jeunes de Grandcour, entre eux, mais également avec les autres jeunesses du canton.

Durant plus d’une année de campagne, les Borgnes ont connu des moments incroyables. Rencontres incongrues, dépassement sportif, esprit d’équipe, partage et noce ont été au programme.

Au terme d’un duel acharné contre les rouge-gorges du Jorat, les Borgnes se voient attribuer l’organisation du Giron de la Broye 2017 lors de l’assemblée du 19 août 2016.


Retour sur la candidature, avec les épisodes de "Aventures de campagne"


Avec le généreux soutien de nos sponsors OR